• 2 commentaires
  • Promenade dans la capitale allemande (jours 3 et 4)

    Les deux derniers jours de mon escapade berlinoise ont été largement placés sous le signe du mur. 

    Mercredi matin, après un copieux petit déjeûner très allemand (charcuterie, fromage, oeuf, chocolat chaud, petits pains et confiture... miam !) j'ai rejoint Checkpoint Charlie en empruntant la Friedrichstrasse. Checkpoint Charlie était le point de passage réservé aux diplomates et aux étrangers entre les secteurs américain et soviétique pendant la guerre froide. C'est aujourd'hui un endroit très fréquenté par les touristes et si vous voulez rencontrer des Américains c'est là qu'il faut aller ! De nombreux panneaux explicatifs sont disponibles. Ils relatent l'édification du mur, la partition de la ville, les victimes du mur et enfin sa démolition. On peut également voir ici des pans du mur décorés et visiter le Musée du Mur (Haus am Checkpoint Charlie) qui retrace toute l'histoire de l'édifice en anglais, en français en allemand et en russe. 

    Ensuite je suis partie à la recherche des vestiges de ce fameux mur. C'est qu'il ne reste pas grand chose des 156 km de plaques de béton...! Je suis donc allée à Bernauer Strasse qui a été le théâtre de scènes déchirantes le 13 août 1961. En effet cette rue avait été purement et simplement coupée en 2 par le mur. C'est aussi ici que de nombreuses fuites ont été tentées, entre autre par des tunnels. Comme à Checkpoint Charlie ici aussi de nombreuses informations sont fournies au visiteur par le biais de photos et d'explications écrites (en allemand et en anglais). J'ai beaucoup apprécié cet endroit car il est beaucoup moins touristique et beaucoup moins fréquenté que Checkpoint Charlie et je dois dire que la pluie qui tombait au moment de ma visite a ajouté une touche de "romantisme" au lieu. 

    Ma promenade m'a également menée à la Postdamer Platz où se dresse un quartier ultramoderne, emblématique de la métamorphose de Berlin ces dernières années dont certaines réalisations sont signées Renzo Piano. Je suis aussi allée à la Tauenzienstrasse pour faire un peu de shopping, au Kurfürstendamm (ou Ku'damm) pour voir les belles voitures des riches berlinois, pour trouver sur mon chemin, et par hasard, l'Institut Français qui propose des cours de français et des films bien de chez nous et bien sûr goûter la fameuse currywurst ! Et puis j'ai une nouvelle fois déambulé sur la Friedrichstrasse où se trouvent les... Galeries Lafayette dont le bâtiment a été dessiné par Jean Nouvel et qui offrent un agréable coin de France !

    Après ça il ne me restait plus qu'à rejoindre l'Alexander Platz pour rallier l'aéroport en bus et monter dans l'avion qui m'a ramenée jusqu'à Baden-Baden, la tête pleine de belles images et le coeur rempli d'une envie de retourner à Berlin ! 


    votre commentaire
  • Pour découvrir Berlin j'ai choisi de visiter des lieux incontournables de la ville, des sites très emblématiques.

    J'ai commencé par arpenter la très large et impressionnante Karl-Marx-Allee. Il s'agit d'une avenue bordée d'immeubles monumentaux et parfaitement symétriques qui témoignent du rôle majeur des programmes d'urbanisation dans la compétition Est-Ouest. A ne pas manquer : l'ancien café Moskau

    J'ai continué ma visite par un passage à l'Alexanderplatz, une place détruite pendant la guerre qui a été agrandie et remodelée par le régime est-allemand, devenant la vitrine de Berlin-Est. La place (ainsi que tout l'horizon berlinois) est dominée par la tour de Télévision (Fernsehturm) érigée en 1969, symbole du modernisme affiché par les autorités de Berlin-Est. 

    Le lendemain je suis allée à la porte de Brandebourg en empruntant la prestigieuse avenue Unter des Linden (qui est actuellement un immense chantier). Cette porte, à présent tournée vers la ville en signe de paix, a servi d'arc de triomphe sous lequel ont défilé Napoléon en 1806 et les nazis lors de la nomination d'Hitler à la chancellerie en 1933, avant d'être fermée par le Mur et de devenir le symbole de la partition de la ville. 

    A deux pas de la Brandenburger Tor se trouve le Reichstag-Bundestag qui a retrouvé son rôle initial de parlement depuis la réinstallation en 1999 des institutions gouvernementales de l'Allemagne à Berlin, redevenue capitale en 1990. Devant ce monument s'ouvre une immense esplanade de verdure, la place de la République qui se trouve elle-même à quelques mètres du Tiergarten, le poumon vert de Berlin. 

    J'ai poursuivi ma visite par un passage émouvant au Mémorial aux tziganes victimes du nazisme. Il s'agit d'un bassin au centre duquel se trouve une stèle où repose chaque jour une fleur nouvellement cueillie. En fond sonore une musique est diffusée, une musique très triste devrais-je dire. J'ai versé quelques larmes dans cet endroit à l'ambiance lourde et au moment où j'écris ces lignes j'ai à nouveau les larmes aux yeux...

    Pour finir les visites de ce deuxième jour je suis allée au Mémorial aux juifs d'Europe assassinés. Il rend hommage à toutes les victimes juives des persécutions et de la politique d'extermination menées entre 1933 et 1945 par les nazis, tant en Allemagne que dans le reste de l'Europe. Le site est composé de stèles de béton de hauteurs différentes et s'avère être un lieu d'errance pour le visiteur. 

    Et parce qu'il n'y a pas que la culture et l'histoire dans la vie j'ai bien sûr agrémenté ces 2 premières journées de pauses gourmandes dans des cafés, ds moments en terrasse pour déguster une Berliner Kindl et de flâneries dans les boutiques de souvenirs ou au Galeria Kaufhof. 

    A bientôt pour la suite de ma promenade berlinoise !  


    votre commentaire
  • Me voilà de retour de Berlin où j'ai passé 4 jours dépaysants, empreints d'histoire et de références à un passé révolu.

    Le gris du ciel n'est pas représentatif du temps qu'il a fait durant mon séjour. J'ai certes essuyé quelques averses mais j'ai aussi pû profiter d'un généreux soleil berlinois. 


    votre commentaire
  • Cap à l'est

    Après une escapade à Munich en 2012 je poursuis ma découverte de l'Allemagne que j'aime de plus en plus.

    Ce matin je mets le cap sur Berlin. Je me réjouis à l'idée de me promener dans les rues de cette jeune capitale.

    Auf Wiedersehen ! 


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique